Promenade d'hiver au jardin

Publié le par La Renarde

Ouf, quelques morceaux de couleurs.

Les restes de la floraison de l'églantier - merci les petits cochons - et puis un perce-neige et les tulipes - il y aurait du en avoir beaucoup  beaucoup plus, mais le sanglier et deux de ses copains les ont mangés -.  

La nature démarre tout doucement et chaque promenade au jardin m'apprend la nouvelle. C'est aussi lyrique que du Victor Hugo : une véritable excitation à chercher le gonflement des boutons, la pointe d'une pousse, la terre qui remue sous la germination des bulbes. Je visite avec impatience cognassier - celui d'amis me semble plus décidé que le mien - et forthitia mais rien de rien pour l'instant.

Publié dans Jardin philosophe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Satanés sangliers... Il faut mettre des pièges pour les empêcher de rentrer.
Répondre
N
Du nord au sud, de l'ouest à l'est nos jardins sont voisins!
Répondre
L
Tu es comme moi : aux aguets des signes de renouveau!<br /> bises<br /> Mo
Répondre
L
tu n'as pas trouvé pour la cloture anti sangliers ???? remarques ça ne doit pas être facile de les éloigner....<br /> bonne soirée !
Répondre
T
Chez moi la coronille est en fleur ...
Répondre