Psychanalyse de l'abricot,

Publié le par La Renarde

J'aime :
* La fleur
* Le fruit à voir : Il est là, avec le restant de son pistil en l'air. * Le rouge des rameaux : Avec les rameaux rouges qui poussent encore. Avec ce soleil et cette ombre.
* Le fruit à manger ; à croquer sur l'arbre encore tiède de la chaleur du soleil. Sec. En confiture sucrée/acide. Des tas de souvenirs d'enfant, de soleil, de vacances, de promenade.
* La douceur du fruit : comme une caresse
* l'odeur de la confiture : quand la famille a passé du temps à enlever les noyaux, en parlant autour de la table. Qu'on en a mangé tellement qu'on a le ventre rond petit ballon. Quand le sucre est chaud et que quelqu'un touille - j'aime pas touiller, je n'aime pas la chaleur étouffante qui cuit mon visage. J'aime que les autres fasse pour moi! -

Je n'aime pas :
* La vitesse de croissance : Le verger est vraiment neuf. et le sol étant très difficile, la pousse est très lente. Je n'ai pas pris de photo du verger car depuis que j'ai à 7/8 tué le jujubier, j'ai un peu honte.
* Le travail considérable à faire au verger : déplanter l'acacia, boucher les trous faits par l'inondation... du printemps dernier, abaisser le gros tas de terre, mettre les filets anti pies... J'en ai déjà fait beaucoup mais pas assez!!
* Les pies qui viennent bouffer les fruits
* Les inondations printanières qui arrachent la terre qu'il faut ensuite remonter à dos d'homme - de femme en l'occurence! -
* Les fruits lorsqu'ils ne sont pas bons : en début de saison, le goût des produits supermarché est attristant.

Conclusion :
Le verger fait un peu verger sauvage!! Maigrichon mais sauvage! C'est beau, il y a des anémones et des iris hollandais. Je ne peux pas isoler l'abricotier de ces compagnons : cerisier, griottier, cognassier, noyer - tout au fond, le tueur! -, plaqueminier. J'adore l'abricotier.

Publié dans Psychanalyse de fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
oh oui ! la saveur de l'amande dans la confiture d'abricot
Répondre
L
<br /> C'est vrai que tu es à la fois un grand spécialiste de la confiture d'abricot  et de la course à pieds en téléphonant!<br /> <br /> <br />
M
Je vais chez Andrée je trouve des cerises , chez toi c'est des abricots , je n'ai pas de jardin alors vos fruits me donnent envie , c'est vrai qu'ils n'ont pas le méme gout achetés en grande surface ! Bon week end , bizzz
Répondre
V
hummm, le parfum d'un abricot juste cueilli.... ça me donne envie d'en planter un arbre! bon samedi. gros bisous. cathy
Répondre
M
je suis entièrement d'accord avec toi, manger le fruit sous l'arbre c'est bien plus meilleur que de l'acheter dans les magasins, mais faut-il en avoir?...à bientôt et belle journée à toi
Répondre
N
J'aime bien savoir que l'abricotier a un jardin où pousser car ici -zone de montagne - oblige les abricots se trouvent au marché!<br /> J'ai un beau souvenir d'excès d'ingestion d'abricots à cette saison avant la naissance de ma fille qui est née couleur abricot!
Répondre