Psychanalyse de la valériane

Publié le par La Renarde

J'aime
* Ce sont avant tout des fleurs de paresseuse. juste couper après la première floraison puis couper après la deuxième. Cela se ressème et comme c'est léger, cela s'adapte bien à tous les massifs
* Un peu envahissant mais dans le jardin c'est plutôt une qualité
* Il paraît que c'est un bon médicament pour certains, donc un bon poison pour d'autres!

Je n'aime pas :
* Les valérianes blanches, je les trouve faiblardes

Conclusion :
Comme toutes les plantes capables de soigner/tuer, c'est un beau jouet! Elles s'associent bien avec le bleu pâle des grandes iris, bleu pâle et rose valériane, cela fait baptème! C'est sûr que chaque fleur individuelle est insignifiante mais ensemble, comme un orchestre, un opéra, une entreprise heureuse et fleurie. Je ne sais pas combien de temps cela vit, et j'ai de grosses plantes qui si elles meurent vont me laisser un gros vide dans le massif.

Publié dans Psychanalyse de fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
c'est joli comme plante, mais est-ce la fleur ou des boutons ???...à bientôt
Répondre
M
est ce une Anne qui rit de la vallée ? je sais :peut mieux faire...
Répondre
L
<br /> Et pour moi c'est pas facile de répondre. Alors je vais faire dans le pitoyable. Je souris grise et blanche<br /> <br /> <br />
M
je vois que tu en a trop consommé, tu dors encore ! bises
Répondre
M
Hier geben die Ärzte gegen Schlafstörungen immer Valeriane … Vielleicht könntest du am Ende des Summers ernten. Viele Gruesse, Maous
Répondre
M
Hier geben die Ärzte gegen Schlafstörungen immer Valeriane … Vielleicht könntest du am Ende des Summers ernten. Viele Gruesse, Maous
Répondre