Harmonie blanche et rose : seringa et rose

Publié le par La Renarde

Ca c'est le bonheur. Les odeurs mélangées crée un plaisir ineffable. Je m'en ferais des colliers - bon, avec les épines, je pourrais passer pour une sainte en quête d'hagiographie adaptée -.

Ce seringa est double, il est greffé. Les autres sentent bon aussi mais pas aussi bon, aussi fort.

Le rosier, c'est un des fameux "à confiture". Lui aussi a une histoire. Il nous a été offert par des amis qui dans le lot nous avait aussi donné coronilles, lilas, seringas simples, platanes... j'avais planté les quatre-vingt dix pourcent quand ils annoncent leur venue. Nous étions ravis mais...

Armée d'une pioche de mineur, j'ai rapidement creusé un trou. Mais mal, chez moi, dans le Beaujolais, on dirait "comme un sagoin", je ne pense pas utile de traduire. Et même pas d'engrais : il y avait vraiment le feu. Un coup de semelle tout autour. Une vraie culpabilité.

Et... dès la première année, des fleurs superbes.

Philosophie : il vaut parfois mieux ne pas trop s'occuper des gens oh pardon des plantes. Elles s'en sortent mieux sans nous. Et d'ailleurs, j'ai d'autres exemples : les iris bleus ciel de mon oncle et son bergenia. Un froid de canard, une pluie, une pente de 50% - je suis un peu de Marseille avec le temps devenue -. Encore une plantation de sagoin et une vraie honte. Et en plus, cette fois-ci c'était en association avec ma mère. Alors nous nous regardions comme des coupables.

Et... au printemps, les cadeaux rose bergenia et bleu iris.

Publié dans Harmonie couleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
tu manies la pioche de mineur comme le pic vert son bec rageur ? rien ne semble te résister !
Répondre
L
<br /> Je suis une bêcheuse, une piqueuse, une brouetteuse, une terrassière!<br /> <br /> <br />
A
Je sens d'ici les parfums délicats...
Répondre
V
au printemps, la voisine de mon père m'a donné un énorme chèvrefeuille qui la genait, et que j'ai replanté, sans grand espoir vu son état...il a finalement repris,et il n'étais pas seul, il enroulait un petit pied de seringat, qui était si content d'etre palnté et arrosé qu'il m'a fait deux fleurs au mois d'aout! gros bisous et beau week-end. cathy
Répondre