Fuir avec son grand-père de l’emprise de sa mère c’était comme le plus beau jeu du monde.

Publié le par La Renarde

2010 08 17 008 R

Publié dans Jardin de nuit

Commenter cet article