Jardin de nuit (11)

Publié le par La Renarde

11. Dans les cas graves, ils se traitaient de « vieilles branches », de « rameau sans feuilles », de « fleurs coulées », de « phytophtora » - mais alors dans les cas gravissimes.

 

Maintenant je percevais les plantes qui « marchaient » autour de nous. Elles me donnaient des coups de feuilles, de troncs, de fruits. Sans faire exprès ou en faisant exprès. Parfois leurs coups sentaient bon – un coup de branche de lilas fleuri – parfois leurs coups faisaient mal – un coup d’acacia épineux -.2010 08 17 010 R

Publié dans Jardin de nuit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> <br /> J'aime cette série; autant pour les photos que pour les textes.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre